Parcours d'édition

Parcours d’édition part. 2 : les premiers refus

Bonjour à toutes et à tous !
Comment ça, ça fait longtemps ? Ah oui, presque neuf mois… Il s’en est passé des choses depuis, autant dans ma vie professionnelle que personnelle !

J’ai un peu délaissé le blog par manque d’inspiration, mais je tenais à continuer d’écrire mon parcours d’édition. Il s’est écoulé assez de temps pour que je puisse parler de mes premiers retours. En ce qui concerne les délais et les contenus desdits retours, je vous invite à consulter cet article qui regroupe quasiment toutes les maisons d’édition que j’ai contactées.

adult-blur-businesswoman-374897.jpg

Dans le titre, j’ai préféré écrire « refus » que « réponses » car, on ne va pas se le cacher, les lettres de refus sont inévitables. C’est d’autant plus frustrant quand il n’y a aucune explication derrière ; impossible de savoir ce qui cloche dans le roman et donc de l’améliorer, mais soyons honnête : les maisons d’édition reçoivent chaque jour des dizaines, parfois des centaines de manuscrits, elles n’ont clairement pas le temps de rédiger des réponses argumentées pour chaque auteurice. Je n’étais donc pas étonnée de recevoir des refus-types du type : « nous vous remercions de l’intérêt porté par notre maison, malheureusement votre manuscrit n’a pas été retenu blablabla ».

Cependant, quelques maisons m’ont apporté des réponses plus ou moins détaillées. Un gros big up aux éditions Reines-Beaux qui m’ont carrément délivré une fiche de lecture avec les points forts et les points faibles de mon roman ! Je ne sais pas si c’est le cas pour tous ceux qui soumettent leurs manuscrits, mais cette fiche m’a bien aidé lorsque j’ai voulu peaufiner Break the chains.

Au mois de juin, j’accumulais les refus, mais je savais pourquoi. Avant de renvoyer des mails à d’autres maisons, j’ai décidé de modifier certaines scènes et même d’ajouter des chapitres pour rallonger la durée de lecture et améliorer mon histoire. J’ai reçu des commentaires instructifs sur cette dernière comme le fait que ça se passait trop vite, et ça tombait bien car je me faisais justement la même réflexion (après avoir fait mes envois, évidemment…).

J’ai plutôt bien vécu cette période malgré les refus. Je m’y attendais, donc le choc n’était pas aussi rude que pour d’autres. C’est important de se blinder et de ne rien lâcher, de ne pas se laisser abattre par les refus qui n’en finissent plus. Gardez confiance, c’est le meilleur conseil que je puisse vous donner !

Après une dernière modification de mon roman, je retentai ma chance avec d’autres maisons, plus motivée que jamais. La suite… ce sera pour un prochain article ! :p

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à les poser dans les commentaires, je serais ravie d’y répondre !

C.S. Ringer

Publicités
Articles, Parcours d'édition

Parcours d’édition part.1 : Envois de tapuscrits

Bonjour à tou·te·s ! Vous vous en doutez sûrement grâce au titre, mais ça y est, je me lance dans les envois de tapuscrits ! Enfin !
C’est une grande étape pour moi et aussi un objectif de longue date. Même si rien n’est joué et que je me doute recevoir beaucoup de refus, je suis quand même très fière du chemin parcouru. Merci aux lecteur·ices de m’avoir donné confiance en moi ❤

paper-3172594_1920

En faisant ces envois, je me dis qu’il serait intéressant de vous informer des avancées, du temps d’attente, si ce sont des réponses-types ou non, donc voici la liste des maisons d’édition que j’ai contactée. Elle sera mise à jour chaque fois que je recevrais une réponse et je vous en informerais sur les réseaux sociaux (Facebook et Twitter).
Bien sûr, il s’agit de maisons d’éditions spécialisées dans la romance ou contenant une collection dédiée à ce genre, navrée pour celleux qui ne sont pas intéressées. Lire la suite « Parcours d’édition part.1 : Envois de tapuscrits »