Articles, Mes écrits

Lune de sang [Nouvelle]

couvlune
Crédit : DeviantArt

Nouvelle écrite dans le cadre d’un défi sur Scribay, dont voici la consigne : Écrivez une nouvelle sur un/une Vampire ou Dhampir.

Bonne lecture !
Attention ! En raison de la violence, je déconseille ce texte aux âmes sensibles !


Valentina n’en pouvait plus. Ses poumons brûlaient atrocement et ses muscles étaient liquéfiés par les efforts, surhumains, entrepris par sa fuite. Mais il lui était interdit de se reposer, ou même de trottiner. Elle devait courir le plus loin possible, loin de cet enfer et de ses tortionnaires, loin de ces abominations.
Toute sa vie n’avait été qu’un mensonge. Un paradis artificiel enrobé de promesses de félicité et de paix, une mascarade destinée au plus ignoble des desseins. Le Guide n’était pas celui qu’il prétendait : un survivant de la noblesse d’antan proférant la bonne parole, dont l’existence était vouée à rétablir l’ordre.
Valentina pleura en courant à perdre haleine. Elle avait cru en ce Guide, elle avait cru en ses récits et en sa bonne volonté. Après avoir tout tenté pour attirer son regard, tentative qui s’était avérée fructueuse, Valentina pensait faire partie des privilégiés, de ceux qui auraient la chance d’affronter le Monde Extérieur, mais il n’en fut rien. Les histoires que cet homme au charisme redoutable contait étaient un leurre à leur véritable but. Le tableau idyllique et euphorique de la Famille, que le Guide érigeait au rang de divinité, était en réalité une toile aux couleurs de la mort, peinte de sévices et d’effroi. Ses amies, ses confidentes qu’elles croyaient heureuses parmi les Favorites, n’avaient été que des marionnettes impuissantes, victimes de la monstruosité de la Famille.
Le Guide était le Diable en personne. Et de sa fuite dépendait sa vie, car nul doute qu’en la retrouvant, le Guide n’aurait aucune pitié à son égard. Enfant, Valentina était certaine qu’il la protégerait de tous les maux, qu’il serait un mentor lors de ses premiers pas dans le Monde Extérieur. À présent, elle priait les dieux de la sauver.
Le visage trempé de larmes et de sueur, Valentina se rappela la première nuit passée avec le Guide. Un instant qu’elle avait espéré depuis des années. Elle se souvint de la métamorphose hideuse, de la douleur insoutenable lors des ébats, des rires rocailleux de ses fils pendant qu’elle implorait leur miséricorde. Valentina avait alors compris qu’ils n’aspiraient en rien à l’avenir paisible qu’ils scandaient à chaque rassemblement, et que son corps n’était qu’un cocon dont ils usaient et abusaient à loisir.
Le vent frais qui soufflait sur l’île lui procura une incroyable sensation de liberté. Le ciel, immense et scintillant, couronné d’une lune pareille à un sourire au cœur des ténèbres, la fit pleurer d’un bonheur tout nouveau. Fouler la terre des plaines nues était une délivrance, un espoir inespéré en Enfer.
Mais sa joie fut de courte durée.
Une ombre la survola et se planta devant Valentina. Celle-ci se stoppa net, manquant de trébucher aux pieds de la créature. Deux autres vampires l’encerclèrent. Valentina fut prise au piège, sans aucun échappatoire possible.
L’évadée s’effondra à genoux et éclata en sanglots. Face à elle, le Guide se redressa et dévoila un corps imposant, mi-homme mi-bête, enveloppé d’une fine fourrure noire. Ses longs doigts étaient reliés entre eux par une membrane opaque qui se dévoila sous la lumière lunaire. Ses canines proéminentes s’entrechoquèrent, et ses acolytes l’imitèrent comme pour signifier leur appétit. Un ricanement collectif s’empara des vampires, et Valentina continua de supplier, les épaules secouées de spasmes.
Le Guide la saisit par le cou et la souleva avec une facilité déconcertante. Il renifla ses seins, râla de plaisir en se délectant de son odeur de chair et de sang. Valentina ferma les yeux, la mine écœurée. Derrière elle, les fils du Guide se régalaient du spectacle.
— Que fait-on de la dissidente ? demanda l’aîné.
— Elle pourrait rejoindre les rangs de notre Armée, suggéra le second.
Le Guide secoua la tête.
— Quand le goût de la liberté s’insinue, il est difficile de le déloger, même si nous la rallions à notre cause. Les traîtres ne méritent pas notre clémence. Celle-ci ne mérite même pas notre pitié.
Il griffa la toge blanche de Valentina, symbole des Favorites, et la réduisit en lambeaux jusqu’à ce que la jeune fille soit entièrement nue. Ses pleurs redoublèrent. Je vous en supplie, faites que ma mort soit rapide, pria-t-elle.
Le Guide la reluqua sans vergogne en baladant sa langue fourchue sur ses crocs aiguisés comme des lames. Ses yeux cruels, d’un noir profond, se plantèrent dans le regard désespéré de Valentina. Elle hurla en contemplant de force la gueule répugnante du Guide, semblable à celle d’une chauve-souris, et ses canines longues comme des couperets.
Sa vie allait prendre fin cette nuit. Elle le sut lorsque le Guide et ses fils se jetèrent sur son corps dévêtu dans un concert de rugissements.
Le Guide dévora le cou de Valentina, déversant un torrent de sang sur l’herbe humide de rosée. Ses fils aspirèrent le fleuve de ses veines en mordant un sein et une hanche, tout en déchirant la peau de leur victime. En quelques minutes, Valentina fut entièrement vidée de son sang, et sa tête n’était retenue à son corps que par un mince lambeau de chair.
Heureusement, Valentina n’eut pas le temps de souffrir. Elle ne ressentit pas, ou très peu, les morsures fulgurantes des vampires, et était déjà morte lorsqu’ils déchiquetèrent et violèrent son cadavre.

Valentina était enfin libre. Les dieux l’avaient écouté.


N’hésitez pas à commenter et à partager !

Publicités

2 thoughts on “Lune de sang [Nouvelle]”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s